Pourquoi l’humiliation cause-t-elle une grande douleur?

La société est un milieu auquel personne ne peut échapper. La cellule familiale même pour les tous petits bébés est déjà une branche de la société, même si celle ci est assez restreinte. Mais une fois que ceux ci rejoignent des cadres publics tels que l’école, l’église, ou même des aires de jeu, ils commencent dès lors à faire face aux réalités de la société. Et ces réalités sont revélées par un élément principal, qui est autrui, un être qui nous ressemble de part la forme, mais qui ne pense, ni n’agit de la même  façon que vous. Il est donc très facile à ce moment de se sentir humilié surtout lorsque nos faiblesses sont plus grandes devant autrui.

humiliation

Une grave atteinte à la personnalité

Etre humilié, c’est quelque chose d’offensant, car on se sent diminué et ridicule. Le fait d’entendre des paroles blessantes à votre égard est très différent du fait d’être battu physiquement par autrui, mais les réactions sont presque pareilles à savoir, la douleur.
En effet, selon certaines recherches, « le sentiment d’humiliation donnait lieu à une activité cérébrale beaucoup plus rapide et intense que la joie, plus négative que la colère » (nospensees.fr). Ainsi, les aires cérébrales liées à la douleur s’active très rapidement lorsqu’on se sent humilié. Les personnes qui en sont victimes sont très souvent colériques ou au contraire tristes et renfermés. La confiance en soi en prend un coup, et tout le comportement est affecté.
Alors, il serait bien d’apprendre à maitriser ses réactions, car il y aura toujours des personnes prêtes à vous humilier à tort ou à raison.